Carottes – pour voir plus loin

La transformation des carottes a une longue tradition chez Biotta, et notre jus de carotte a été le premier jus Biotta. Disponible depuis 1957, il est toujours produit selon les principes de Biotta:

  • 100% naturel
  • 100% bio
  • 100% pur jus, nous n’utilisons pas de concentré redilué
  • Sans sucre ajouté (contient naturellement du sucre)
  • Sans colorants, conservateurs ni arômes
  • Sans vitamines ajoutées (les fruits et légumes contiennent leurs propres vitamines)
  • Produit dans le respect du climat

Par­lons à pré­sent de la star de notre jus de ca­rotte: la ca­rotte elle-même. Le conseil «Man­gez plus de ca­rottes, c’est bon pour la vue» est tout à fait ju­di­cieux. Coup d’œil sur une sa­gesse po­pu­laire.

  • La vitamine A est bonne pour la vue
  • Les caroténoïdes peuvent favoriser la formation de pigments
  • La vitamine A aide à renforcer le système immunitaire

Au­cun lé­gume n’est aussi po­pu­laire que la ca­rotte. Nous en consom­mons un peu moins de huit ki­los par ha­bi­tant et par an, ce qui en fait le lé­gume nu­méro un en Suisse, de­vant la to­mate, le poi­vron et d’autres lé­gumes. La ca­rotte ap­par­tient à la fa­mille des Apia­cées et est consom­mée de­puis le Moyen Âge. Blanches, jaunes, vio­lettes ou – plus clas­si­que­ment – orange : une cen­taine de va­rié­tés dif­fé­rentes sont culti­vées de par le monde.

Il est de no­to­riété pu­blique que les ca­rottes sont « bonnes pour la vue ». Mais pour­quoi ? Les ca­rottes sont par­ti­cu­liè­re­ment riches en bêta-ca­ro­tène, une sub­stance vé­gé­tale se­con­daire res­pon­sable, entre autres, de la cou­leur des lé­gumes. L’or­ga­nisme hu­main est ca­pable de trans­for­mer le bêta-ca­ro­tène ou d’autres ca­ro­té­noïdes en vi­ta­mine A. Le bêta-ca­ro­tène, dont l’ac­ti­vité vi­ta­mi­nique A est la plus éle­vée, est tou­te­fois le mieux as­si­mi­lable par l’or­ga­nisme. La vi­ta­mine A joue un rôle cen­tral dans la trans­for­ma­tion de la lu­mière en in­flux ner­veux dans l’œil, trai­tés en­suite par le cer­veau.

La consom­ma­tion de ca­rottes n’est tou­te­fois pas seule­ment bonne pour la vue. Comme la mé­la­nine, le sto­ckage des ca­ro­té­noïdes dans l’or­ga­nisme as­sure une cer­taine pro­tec­tion contre le rayon­ne­ment so­laire. La consom­ma­tion ré­gu­lière d’ali­ments conte­nant des ca­ro­té­noïdes fa­vo­rise la for­ma­tion de pig­ments par l’or­ga­nisme. Ces sub­stances ne rem­placent évi­dem­ment pas l’ap­pli­ca­tion d’écrans so­laires. Un autre avan­tage de la vi­ta­mine A est qu’elle aide à pré­ve­nir les in­fec­tions en gar­dant la peau et les mu­queuses saines.

De bonnes rai­sons donc de consom­mer ré­gu­liè­re­ment des ca­rottes ou du jus de ca­rotte !