Déjà établis dans les magasins de produits biologiques ou diététiques, les produits – fromage, lait, légumes et fruits – Demeter sont de plus en plus populaires dans le commerce de détail. Un coup d’œil dans les coulisses du label et sur les différences avec la qualité biologique.

Pour mieux comprendre ce qu’est Demeter, nous devons faire un petit voyage dans le passé. Plus précisément en 1924. Rudolf Steiner, le fondateur de l’anthroposophie, donne une conférence sur le thème de « l’agriculture florissante » à la Pentecôte dans l’actuelle Pologne. Ses auditeurs sont des agriculteurs qui cherchent un moyen d’améliorer durablement la fertilité de leurs sols et la santé de leurs plantes et de leurs animaux. Les réflexions de Steiner leur apportent les réponses qu’ils attendent. Son anthroposophie se caractérise non seulement par le choix d’une approche purement scientifique de l’agriculture, mais aussi par la place qu’elle accorde à la spiritualité. Ce moment marque la naissance de l’agriculture biodynamique. L’association des cultivateurs Demeter – du nom de la déesse grecque de la fertilité – est fondée trois ans plus tard, en 1927. Demeter est le premier label de qualité biologique jamais créé et la plus ancienne méthode de culture biologique.

Une approche globale

L’agriculture biodynamique considère chaque exploitation comme un organisme à part entière au sein duquel le sol, les plantes, les animaux et l’homme font partie d’un cycle et se soutiennent mutuellement. La conversion complète d’une exploitation agricole est donc toujours un préalable à la certification Demeter, selon la devise « tout ou rien ». Un agriculteur ne peut donc pas produire à la fois de manière conventionnelle et selon les normes Demeter.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Les agriculteurs qui produisent selon les directives de la biodynamie défendent les valeurs suivantes :

  • Sol – La priorité absolue est donnée à la santé et à la fertilité du sol, assurées par la rotation des cultures, ainsi que par des préparations dites biodynamiques (voir ci-dessous). Le sol est considéré comme l’organe digestif des plantes.
  • Plantes – Les agriculteurs Demeter s’appuient sur des variétés adaptées au site, qui se développent de manière optimale dans la région où elles sont cultivées.
  • Animaux – Les fermes Demeter pratiquent l’élevage des animaux en adéquation avec leur nature. Les bœufs gardent leurs cornes, les étables sont adaptées aux besoins des bêtes et, dans la mesure du possible, la nourriture des animaux provient de l’exploitation.
  • Être humain – Dans la vision holistique de Demeter, l’être humain tient le rôle de médiateur. L’agriculteur traite les plantes, les animaux et le sol avec respect. Il est responsable du fonctionnement de l’ensemble de cet organisme. Il ou elle travaille également selon des rythmes naturels, par exemple selon le calendrier biodynamique.

Une agriculture en harmonie avec la nature

Une partie importante de la philosophie Demeter repose sur la production et l’utilisation de préparations dites biodynamiques. Il s’agit de préparations de compost à base de plantes médicinales telles que l’ortie, la camomille, le pissenlit ou la valériane, que les agriculteurs enfouissent dans le sol pour améliorer la formation d’humus et la structure du sol. Cette méthode consiste à entretenir le cycle propre à chaque exploitation. Les préparations servent, dans un sens très large, à réguler le système. Certaines fermes Demeter planifient également leurs travaux sur les plantes en fonction du calendrier biodynamique. Celui-ci indique les phases naturelles de la lune : ascendante, descendante, croissante, décroissante. Suivant les phases de la lune, certains jours sont particulièrement favorables à la culture de plantes à fleurs ou à la récolte de plantes racines, par exemple. Cette orientation selon les phases de la lune est basée sur l’attitude fondamentale selon laquelle le rythme naturel de la vie et aussi des plantes est influencé par la position des astres – en particulier la lune.

Le bio avec un plus

Les normes Demeter vont plus loin et sont plus strictes que les normes biologiques actuelles. Par rapport au bio, Demeter présente les caractéristiques suivantes :

  • Dans la mesure du possible, des animaux doivent être élevés sur l’exploitation, afin de fermer le cycle (fumier naturel). Si cela n’est pas possible, l’engrais doit provenir d’une ferme certifiée Demeter.
  • Les animaux gardent leurs cornes.
  • Des préparations biodynamiques sont utilisées.
  • Les travaux sont coordonnés avec les phases de la lune (facultatif, mais recommandé).
  • Demeter fixe également des normes pour l’emballage des produits. Le recours, par exemple, à des emballages en aluminium est interdit.
  • Les normes Demeter préconisent une transformation douce et n’admettent qu’un minimum d’additifs indispensables.

Le pionnier du bio sait également produire selon les normes Demeter

Le premier jus Demeter de Biotta est une interprétation moderne du jus de carotte classique de Biotta. Biotta Demeter Carotte Orange Gingembre combine les meilleures carottes Demeter de Thurgovie avec un soupçon d’exotisme et une note légèrement piquante. Fritz Lorenz, maraîcher Biotta à Tägerwilen TG depuis de nombreuses années, cultive les carottes dans ses champs selon les directives Demeter. Avec une teneur en légumes de 60 %, de la vitamine A naturelle provenant du bêta-carotène et sans additifs artificiels, le premier jus Demeter du pionnier suisse de l’agriculture biologique convainc par son goût et sa douceur naturelle issus des fruits et légumes.

Vous trouverez de plus amples informations sur Demeter à l’adresse suivante : www.demeter.ch.