Quand on pense « détox » aujourd’hui, on ne fait pas d’emblée le lien avec l’Autrichien Rudolf Breuss. Pourtant, dès le milieu du siècle dernier, ce naturopathe originaire du Voralberg a découvert l’influence du jeûne sur la santé.

Né le 24 juin 1899, Rudolf Breuss est l’aîné d’une fratrie de trois enfants. Il grandit à Bludenz, dans le Voralberg. À seulement 17 ans, Breuss est appelé sous les drapeaux et envoyé sur le front de la Première Guerre mondiale. Lors d’une opération, il se blesse grièvement et sa santé se détériore. Plutôt que de se résigner, Breuss se met en quête de méthodes de guérison alternatives, qu’il trouve dans la naturopathie. Il lit un nombre incalculable d’ouvrages et se plonge notamment dans les enseignements du père Kneipp, fondateur de la cure Kneipp, célèbre dans le monde entier.

Expérimentation personnelle du jeûne

Rudolf Breuss est enthousiasmé par l’efficacité de la naturopathie qu’il constate sur lui-même. Il se concentre particulièrement sur le jeûne. Il découvre tôt que dans le cas tant de troubles mineurs que de maladies chroniques, un jeûne de plusieurs jours entraîne une décongestion complète de tout l’organisme. Ce qui est aujourd’hui popularisé sous les termes de détox ou de détoxification a été découvert par Rudolf Breuss au début des années 60. Tout en lisant de plus en plus de livres, il a expérimenté et fini par découvrir, après une quantité incalculable d’auto-expérimentations, son célèbre mélange de jus de légumes baptisé par la suite « cure Breuss ».

Le meilleur des légumes

À l’époque, Breuss voyait son mélange comme un remède alternatif contre les maladies. En substance, il s’agit de la combinaison optimale de cinq légumes de qualité qui fournissent à l’organisme tous les nutriments essentiels sans le surcharger. Au contraire, les légumes sélectionnés doivent, selon lui, soutenir les organes chargés de la détoxification (rein, foie, etc.) dans leur travail et favoriser les processus d’épuration.

Le mélange Breuss vit toujours

Rudolf Breuss a consigné ses expériences de la cure Breuss et ses connaissances tirées de la naturopathie dans plusieurs ouvrages, encore disponibles aujourd’hui dans diverses langues. Tout au long de sa vie, il a lui-même suivi une alimentation équilibrée, à base de plantes, avec beaucoup de légumes et de fruits, et a jeûné régulièrement jusqu’à un âge avancé. Rudolf Breuss est décédé le 17 mai 1990, peu avant son 91e anniversaire.