Les airelles rouges font presque partie de l’inventaire de Biotta. Les petites baies acidulées sont désormais associées à leurs cousines, les canneberges. La nouvelle création est bien sûr également produite selon les principes de Biotta:

  • 100% naturel
  • 100% bio
  • 100% pur jus, nous n’utilisons pas de concentré redilué
  • Sans sucre ajouté (contient naturellement du sucre)
  • Sans colorants, conservateurs ni arômes
  • Sans vitamines ajoutées (les fruits et légumes contiennent leurs propres vitamines)
  • Produit dans le respect du climat

Apprenez-en davantage sur notre philosophie et sur nos agriculteurs partenaires: ici.

Les airelles rouges de Biotta Airelles rouges Plus sont cueillies à la main dans les Carpates, en Roumanie. Les canneberges proviennent d’Amérique du Nord. Quels sont les points communs et les différences de ces deux baies apparentées?

Airelles rouges

- Originaires d’Europe
- Petites baies
- Acidulées
- Substances végétales secondaires précieuses
- Cueillies à la main

Canneberges

- Originaires d’Amérique du Nord
- Baies de la taille d’une cerise
- Légèrement acidulées
- Substances végétales secondaires précieuses
- Cueillies à la machine

L’airelle rouge et la canneberge font toutes les deux partie de la famille des éricacées. Originaires d’Europe, les airelles rouges poussent surtout dans l’hémisphère nord (Norvège, Finlande, p. ex.). Ces baies prospèrent également en Roumanie, plus précisément dans les Carpates, la plus grande région forestière continue du continent européen (en savoir plus sur la récolte des airelles rouges dans les Carpates (Link einfügen)). Originaires d’Amérique du Nord, les canneberges sont cultivées de longue date au Canada et aux États-Unis. Contrairement aux Carpates avec leurs nombreuses collines et vallons, l’Amérique du Nord offre suffisamment d’espace pour accueillir de vastes champs couverts de ces baies rouges. Cela facilite également la récolte. Les cultures sont inondées pour que les baies se détachent et flottent à la surface de l’eau. Elles sont ensuite récoltées à la machine. Les arbrisseaux d’airelles rouges, quant à eux, sont plus compacts et produisent des baies plus petites, de sorte qu’une récolte par inondation n’est pas possible. Les airelles rouges sont donc cueillies à la main.

Bien que les airelles rouges et les canneberges appartiennent à la même famille de plantes, elles diffèrent par leur taille et leur goût. Les canneberges peuvent avoir la taille d’une cerise, tandis que les airelles rouges sont beaucoup plus petites. Les airelles rouges ont une saveur intense et acidulée. Les canneberges ont également l’acidité typique des baies, mais elles sont plus douces.

Les deux baies contiennent de précieuses substances végétales secondaires. Ces substances se trouvent dans tous les fruits et légumes et sont principalement responsables de la couleur et du goût. Elles peuvent aussi avoir des effets positifs sur l’organisme humain. Les airelles rouges et les canneberges contiennent des polyphénols, un groupe de substances végétales secondaires connues pour leurs propriétés antioxydantes. Elles sont réputées désinfecter les muqueuses et protéger contre les bactéries. Les baies contiennent en outre un large éventail d’acides organiques, de minéraux et de vitamines, par exemple du calcium, du magnésium et des vitamines A et B. Grâce à leurs nombreux principes actifs naturels, en particulier les polyphénols, les airelles rouges et les canneberges sont des remèdes domestiques bien connus pour soigner les cystites et les infections des voies urinaires et sont souvent utilisées à titre préventif. Le jus des baies est particulièrement indiqué pour soulager ces affections, car un apport suffisant de liquides est ici essentiel.

Mais même en l’absence de problème, les airelles rouges et les canneberges sont tout simplement délicieuses et constituent à nos yeux un élément clé d’une alimentation saine et variée!