Le chanvre fait parler de lui comme plante alimentaire précieuse. Biotta utilise des fleurs de chanvre dans la nouvelle Vital Plus. L’agriculteur bio Klaus Böhler fournit les matières premières.

Des feuilles dentées, de couleur vert foncé, qui ondulent au gré du vent. Six semaines après les semis, les plantes de chanvre s’épanouissent déjà dans le champ de Klaus Böhler à Seuzach (ZH). Les générations plus âgées en connaissent les propriétés textiles. Depuis peu, il refait parler de lui surtout pour ses bénéfices pour la santé qui font l’objet de véritables études. Klaus Böhler produit sur son terrain des matières premières pour la dernière création de Biotta, le Vital Plus. Selon des experts, cette association innovante à base de pur jus d’airelles rouges et d’infusion de chanvre peut soulager les affections d’ordre gynécologique.

L’agriculteur Klaus Böhler apprécie également la plante car elle pousse rapidement, résiste aux maladies et fait du bien aux sols. Depuis que Biotta l’a engagé comme partenaire, Klaus Böhler a continué à développer le projet chanvre avec Urs Dietrich. Urs Dietrich, ingénieur en agroalimentaire expérimenté et responsable du développement chez Biotta, teste le goût des plantes de chanvre sur place, chaque jour durant la dernière phase. En effet, il est important pour Biotta que la récolte ait lieu au moment opportun, lorsque les fleurs viennent d’éclore.

La récolte commence tôt le matin, dès que la rosée s’est évaporée. Dans le séchoir tout proche, l’eau est soigneusement extraite des feuilles portant des fleurs dans le séchoir afin de préserver un maximum d’huiles essentielles et de substances fonctionnelles. Une fois séchées, les plantes de chanvre sont acheminées à Tägerwilen (TG), au siège principal de Biotta. La proximité géographique entre producteur et transformateur va dans le sens de Biotta, les trajets étant ainsi courts et qu’il est possible de développer collaborations étroites. Le chanvre séché de Klaus Böhler est infusé à Tägerwilen et – pour confectionner le produit final – mélangé avec du pur jus d’airelles rouges, du jus d’orange et du jus de datte concentré.

L’agriculteur Klaus Böhler est lui-même un grand amateur de thé de chanvre. Il le fait infuser à partir des parties de plantes fraîches cueillies directement dans le champ. L’infusion le détend, explique-t-il.