Qu'entend-on par "repas léger" la journée de préparation?

Par manger léger, on entend consommer des aliments digestes, c’est-à-dire facilement assimilables par l’organisme. Cette précaution est importante d’une part, pour préparer l’estomac et l’appareil digestif à la semaine de jus à venir et au jeûne qui y sera associé et, d’autre part, pour ne pas bousculer l’organisme lors de la reprise du cycle alimentaire normal après le jeûne et la cure de jus et prévenir des symptômes désagréables tels que maux d’estomac, ballonnements ou diarrhées.

Sont entre autres considérés comme digestes:
- Légumes (cuits à la vapeur, cuits – pas de légumes crus)
- Pommes de terre
- Riz (poli)
- Pâtes
- Blé tendre (p. ex. Ebly)
- Viande claire ou poisson (cuit à la vapeur, cuit à petit feu et seulement légèrement assaisonné – non frit, pané ou cuit dans l’huile/la graisse)
- ...

Sont entre autres considérés comme indigestes:
- Chou (p. ex. blanc)
- Salade (car il s’agit d’un aliment cru)
- Saucisses, charcuterie, fromage d’Italie, viande rouge
- Légumineuses
- ...